in , ,

Les délicieuses notes musicales de mln: SBTRKT – Hold On

Qu’avez-vous fait en ce début d’année? Moi j’ai écouté SBTRKT. Tellement que ça aurait pu tourner à l’obsession et qu’aujourd’hui je vous propose presque d’entrer dans mon intimité en écrivant cet article. Mais les sentiments sont faits pour être partagés, pas vrai? Vous me direz: «encore un mec qui se produit masqué et qui ne supporte pas les voyelles». En effet, jusque là rien de neuf sauf que SBTRKT (prononcer «subtract») a bien plus à offrir que ça. Par exemple, le masque africain en bois qu’il porte partout ne relève dans son cas pas d’un ego trip, car bien qu’il soit destiné à préserver sa vie privée, c’est surtout le seul moyen qu’il aie trouvé pour repartir à zéro après un premier album incompris sorti en 2008. Le londonien était peut-être un peu en avance parce que le music business n’était à l’époque pas pré-disposé aux sonorités dubstep comme il l’est aujourd’hui. Actuellement, même si on doit subir des choses comme Skrillex, c’est néanmoins toute une génération qui se muscle les oreilles pour être à la longue certainement plus réceptive au pans underground de ce style musical.

Depuis son deuxième album « SBTRKT » sorti en juin 2011, le londonien, né Aaron Jerome, porte haut l’enblême de ses origines, en produisant un dubstep relevé de tout ce que la scène anglaise a fait de mieux : UK Garage, Drum’n’bass, Soul… Objectivement, la construction est simple et semblable à celle des plus gros tubes planétaires: un beat, des basses et une mélodie dessus avec beaucoup de voix ; notamment celle de Sampha Sisay, notoire, puisqu’elle est posée sur la plupart des tracks de l’album. Le semaine passée on a pu découvrir le clip officiel du morceau fare « Hold On » en exclusivité sur le site de MTV. Des images ultra nettes et une mise en scène qui rappellent les photos de Gregory Crewdson. Un peu avant, c’est le remix de ce même morceau par un mystérieux Sisi BakBak rapidement assigné à Thom Yorke qui avait fait mouche. Bien que les mathématiques ne soient pas mon fort, force est de constater que moins et moins font définitivement plus avec SBTRKT et je ne peux que vous encourager à suivre cet artiste jamais à cours de projets et autres collaborations passionnantes!
Bonne écoute.                    – mln 

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=_x6DmYxnBaI]

Écrit par mln

Andrew Dickey et son vélo noir

Citations…