in ,

Et si vous partiez vous reposer de vos vacances?

Voilà, septembre est là. Après vous être reposé cet été, vous vous sentez remonté à bloc pour attaquer la dernière ligne droite de l’année, jusqu’aux Fêtes. Oui, mais non! Vacances sur une plage bondée, bouchons sans fin et enfants qui hurlent vous ont empêché de vous relaxer, et le retour au boulot aura fini de vous achever. Bref, vous avez besoin de vacances, des vraies, au calme? JSBG vous propose de partir… dans le désert. Attention, pas question d’aller bouffer du sable dans une quelconque ex-future dictature ayant raté son printemps. On parle ici de retraites confortables, et j’en ai choisi deux pour vous: la première se trouve dans l’Utah, aux USA, et la seconde en Baja California, au Mexique.

        

Direction la pointe sud de l’Utah, tout près de la frontière avec l’Arizona, pour le premier spot (photos ci-dessus). Baptisé Amangiri, ce qui signifie “montagne paisible” en patois indien local, cet hôtel s’élève en plein désert, à un quart d’heure en voiture du lac Powell. Il a été pensé pour se fondre au mieux dans le paysage et offrir de magnifiques vues sur la nature avoisinante et le fameux “Grand Staircase – Escalante National Monument”. Vous pourrez y profiter d’un spa de plus de 2’000 mètres carrés, d’une piscine ouvrant sur le désert et d’un somptueux restaurant. Les prix démarrent à $ 1’050. Oui, c’est cher, fromage ou désert, il vous faudra choisir. Mais pour ce prix-là vous aurez le choix entre vue sur le désert ou sur les rochers et disposerez même d’un second lit si l’envie soudaine de dormir à la belle étoile devait se faire ressentir.

Ma seconde proposition est à trouver dans la vallée de Guadalupe en Basse Californie, haut lieu de la viticulture au Mexique (photos ci-dessous). C’est là, sur un terrain de 99 hectares, que le groupe Habita a érigé son nouveau resort, le Endémico Resguardo Silvestre. Imaginé par l’architecte Jorge Garcia du bureau GraciaStudio, il regroupe vingt luxueux bungalows indépendants de 20 mètres carrés chacun. Ceux-ci sont conçus pour minimiser au possible leur impact sur l’environnement et sont construits hors sol sur une plateforme d’acier et de bois.  Le complexe compte également une magnifique piscine, un restaurant gastronomique et  un vignoble. Comptez $ 175 par nuit, un prix qui vous semblera sans doute assez modeste quand vous serez tranquillement installé au pied de le brasero de votre terrasse un bon verre de rouge à la main.

   – Jorge S. B. Guerreiro  

Écrit par jsbg

Les 50 ans des boîtes de soupe Campbell’s d’Andy Warhol

Lara Crawshaw, elle see NY: Fashion notes