in ,

Lara Crawshaw, elle see NY: Global Citizen Festival

The Great Lawn à Central Park a accueilli ce samedi soir le plus grand concert de charité en live streaming de l’Histoire. C’était l’event parfait pour terminer la saison des festivals, avec une programmation de dingue. K’naan et Band of Horses ont débuté la soirée, suivis par The Black Keys, les Foo Fighter et la légende du Rock’n’Roll, Neil Young, accompagné par les Crazy Horses. Le festival a été prévu dans le cadre de la réunion de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York cette semaine, et les organisateurs ont utilisé une approche novatrice pour la distribution des billets. Pour pouvoir participer au concert en recevant des billets gratuits il fallait d’abord s’enregistrer en qualité de Global Citizen (citoyen du globe), ici, puis prendre le temps de partager et de se renseigner sur une série de problèmes mondiaux tels que la poliomyélite, le paludisme , la mortalité infantile et l’eau potable. Ces actions permettaient d’accumuler des points pour avoir plus de chances d’être tiré au sort parmi les 30’000 billets offerts… une probabilité de gain plutôt élevée!

Un coup bien réussi puisqu’au final des millions de personnes ont visionné en direct le festival sur YouTube, Vevo et d’autres médias, pendant que plus de 60’000 personnes ont assisté au concert Live (oui, oui… 60’000 personnes à Central Park). Non seulement on était là pour une bonne cause mais en plus les performances des groupes étaient incroyables, avec un grand coup de coeur pour les Foo Fighters. Leurs concerts sont en général toujours extraordinaires, et hier soir Dave Grohl nous a dit, tout en gardant son humour habituel: “J’aurais aimé qu’on joue toute la nuit mais je préfère voir Neil Young”. Il nous a ensuite annoncé que c’était le dernier concert prévu pour le moment pour les FF, avant de cartonner leur tube “Learn to fly”. Discours et prestation sont à découvrir ici.

[youtube_sc url=”http://youtu.be/TEdBA-wxIdY” theme=”light”]

 Le reste de la soirée ne fut pas moins mémorable. Les Band Of Horses ont déchiré leur live en mêlant d’anciennes chansons avec les nouveaux tubes de leur album “Mirange Rock”, sorti ce mois-ci. Les Black Keys ont ensuite fait vibrer la foule avec leur enchaînement de hits. Et que dire au sujet de Neil Young à part qu’il est LA légende du Rock’n’Roll. Young et Crazy Horses ont donc clôturé le festival avec une energie qui a envahi Central Park et fait frissonner les 60’000 petits chanceux présents. Puis, en vraie icône du rock qu’il est, Neil Young a terminé son live en faisant remonter sur scène K’naan, Band of Horse, The Black Keys et les Foo Fighters pour une interprétation commune de “Rockin’ in the Free World” (en vidéo ci-dessus). Une soirée inoubliable!

– LC Xx 

Écrit par Lara

« Paris in Motion – Part 2 », de Mayeul Akpovi

Louis Vuitton City Guide 2013: Tokyo