in ,

“Kartell – The Culture Of Plastics”

En 1949, Giulio Castelli, un chimiste, et Gino Colombini, ont uni leurs compétences pour mettre en pratique une idée alors complètement révolutionnaire: fabriquer des meubles en plastique. La marque Kartell était née. Entretemps, les années 60 sont passées par là, et aujourd’hui une chaise en plastique ne choque plus personne. Depuis, le fabricant italien est devenu une référence incontournable en matière de mobilier design avec dans son catalogue des références signés Ron Arad, Joe Colombo ou Philippe Starck. C’est cette singulière réussite du plastique que l’éditeur allemand Taschen raconte dans l’ouvrage “Kartell – The Culture Of Plastics”. Le livre signé Hans Werner Holzwarth sera commercialisé en décembre prochain mais est déjà disponible en précommande ici. Christmas gift, anyone?

 – Jorge S. B. Guerreiro 

Écrit par jsbg

Purity Ring “Lofticries”

“Old Norse”, le voyage en Norvège d’Andrew Telling