in

Bienvenue à Myriam, notre chroniqueuse cinéma

Le septième art passe en cinquième sur JSBG! Je m’explique: c’est avec plaisir que je vous annonce l’arrivée d’une cinquième chroniqueuse dans ce blog. Permettez-moi donc de vous présenter Myriam Roelli, qui viendra désormais régulièrement vous parler de cinéma. Il faut dire que la demoiselle en connaît une bobine. Après avoir suivi les cours de la prestigieuse London Film Academy, avec entre autres professeurs John Ward et Robin Vidgeon, Myriam s’est consacrée à l’écriture de scénari. Aux âmes bien nées, les récompenses n’attendent point le nombre d’années: son premier court métrage est passé au Short Film Corner de Cannes, suivi de son premier scénario long métrage qui a lui fait un carton, raflant la bagatelle de six prix au total. “The Lamplighter”, puisque c’est son titre, a remporté le premier prix catégorie horreur au Fade In, la troisième place au Mexico International Film Festival, le Best Female Movie Scriptwriter & Best First Time Movie Scriptwriter à l’American International Film Festival, ou encore le premier prix au Barebones de Muskogee (Oklahoma).  Au total, Myriam a travaillé sur plus de vingt films, surtout d’horreur ou d’épouvante. Elle éclairera donc pour nous à travers son regard très particulier et son immense culture du genre l’actualité cinématographique. Et si on se faisait une toile avec Myriam?

 Jorge S. B. Guerreiro 

Écrit par jsbg

Hitchcock

Paris, The City Of LightParis, The City Of Light