in

Victorinox to revisit the Helvetic mythsVictorinox revisite les mythes suisses

Swiss brand Victorinox has decided to revisit the Helvetic myths by exposing them to the contemporary world in a trilogy of short films entitled “Swiss Myths.” It is important to point out that the brand itself can be catalogued among these myths; the Swiss army knife, world famous thanks to a certain McGyver, is just as part of our country’s heritage as our chocolat and banks. Since then, the brand has developed in cutlery (no surprise there), but also fashion, perfume, bags, and an other national pride, watchmaking. This is precisely what we see in “The Exchange”, the first episode of the trilogy directed by Laurent Ulrich. A modern Heidi driving a Mini and equipped with an iPad will constantly want to acquire her grandfather’s ticker – The Victorinox Original Chronograph Limited Edition, a 40 mm dial with an aluminum crown (right photo). Its uniqueness lies in its wide leather strap with a protective cap that buttons on each side to protect the precious timepiece and with it’s alpine adventurer look, I’m pretty sure many of you will enjoy it’s aesthetics. The wristwatch is made in 1989 copies and will be released in the coming weeks for CHF 495. -. A “normal” version with neither cap nor chronograph will also be available, this time at CHF 350. – (Photo above). Until then, we impatiently await the next two episodes…

– Jorge S. B. Guerreiro 

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=A-jDiLMlzQc”]

(Translated by Lara Crawshaw)

La marque suisse Victorinox se propose de revisiter les mythes helvétiques en les confrontant au monde contemporain dans une trilogie de petits films intitulée “Swiss Myths.” Signalons d’abord que l’on pourrait sans autre classer la marque elle-même parmi ces mythes puisqu’elle est à l’origine d’un objet qui, au même titre que le chocolat ou les banques, figure dans l’imagerie populaire de notre pays: le couteau de l’armée suisse, rendu mondialement célèbre par un certain McGyver. Depuis, la marque s’est développée dans la coutellerie bien sûr, mais aussi la mode, les parfums, les bagages, et, autre fierté nationale, l’horlogerie. C’est justement de ce dont il s’agit dans “The Exchange”, le premier épisode de la saga réalisé par Laurent Ulrich. Une Heidi très moderne roulant en Mini et armée d’un iPad n’aura de cesse de vouloir chouraver la tocante de son grand-père. Au final la vedette du film est bien cette montre: il s’agit de la Victorinox Original Chronograph Limited Edition, un chrono de 40 mm de diamètre à la lunette en aluminium (photo ci-contre). Sa spécificité réside dans son large bracelet en cuir muni d’une sorte de capuchon protecteur que l’on boutonne pour protéger son précieux garde temps. Un look très alpin qui plaira sans doute aux baroudeurs des villes. L’objet sera fabriqué à 1989 exemplaires et sera commercialisé ces prochaines semaines à un prix de CHF 495.-. Une version “normale” n’ayant ni chronographe ni capuchon verra également le jour et sera proposé à CHF 350.-  (photo ci-dessus). Pour nous faire patienter d’ici là, on attend les deux prochains épisodes…

– Jorge S. B. Guerreiro 

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=A-jDiLMlzQc”]

Écrit par jsbg

Ma Berlinale – Day 5

Ma Berlinale – Suite et fin