in

Baselworld 2013: Maurice Lacroix Masterpiece Seconde Mystérieuse

Hier le 25 avril s’est ouverte à Bâle la plus grande foire mondiale de l’horlogerie, BaselWorld. Tout comme le chocolat, les banques ou les couteaux suisses, l’horlogerie a contribué à bâtir la renommée de notre pays de par le monde. C’est donc avec une fierté nationale non dissimulée que nous aimons vous parler de montres dans ces colonnes. Tout au long de cet évènement, nous partagerons donc avec vous une partie des nouveautés présentées à ce salon. Pour commencer, voici un curieux objet: La Maurice Lacroix Masterpiece Seconde Mystérieuse. Guidées par leurs recherches ayant pour but de “casser” l’expression circulaire du temps qui avait déjà abouti à l’étonnante Roue Carrée, les équipes de Maurice Lacroix ont eu à coeur ici de  redonner à la notion même de temps sa part mystère. Le tandem créatif de la manufacture de Saignelégier, Sandro Reginelli, directeur produit, et Michel Vermot, responsable du développement des mouvements ont donc mis au point la Seconde Mystérieuse, un garde temps atypique: l’aiguille des secondes semble flotter dans une pastille claire, comme en lévitation (visionnez la vidéo ci-dessous pour comprendre).

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=e2Yvo89S6GA”]

À tour de rôle, ses deux pointes se relaient pour désigner la seconde exacte en suivant une courbe hypocycloïde. Actionné par un nouveau mouvement manufacture, le calibre ML215, la Seconde Mystérieuse propose une lecture linéaire des secondes, à tour de rôle verticale et horizontale, qui s’effectue par tranche de 15 secondes. Disponible en deux finitions à choix, couleur acier ou noir, son boîtier de 43mm de diamètre propose un look squeletté du plus bel effet. La Maurice Lacroix Masterpiece Seconde Mystérieuse sera disponible cet automne en deux séries limitées à 125 pièces chacune, et sera proposée au prix de CHF 12’500.-. Soyez averti: le côté mystérieux et hypnotisant de cette aiguille des secondes baladeuse suscite la curiosité et les questions, vous n’avez pas fini de remonter votre manche pour la montrer encore et encore.

 Jorge S. B. Guerreiro 

Écrit par jsbg

Hollywood: les faux départs de Gosling et DiCaprio et autres rumeurs

Baselworld 2013: Swatch fête ses 30 ans dans l’innovation