in

Baselworld 2013: Swatch et l’Art

Comme je vous l’annonçais ici, les montres Swatch fêtent leurs trente ans dans le cadre de la foire horlogère Baselworld par une grande rétrospective baptisée Planet Swatch. Celle-ci est d’ailleurs exhaustive puisque les quelque 6’300 modèles produits à ce jour y sont exposés. En outre, un thème particulier ayant trait à l’univers de la marque y est abordé quotidiennement. Après la journée “Innovation” qui a vu le lancement du projet “System 51”, voilà que nous abordons un sujet cher à Swatch: l’Art.

La collection Swatch & Art est née en 1985 avec le lancement au Centre Pompidou à Paris d’une montre pensée par l’artiste Kiki Picasso, de son vrai nom Christian Chapiron, la fameuse Swatch référence GZ008 (en photo ci-contre). D’autres collaborations avec Kiki Picasso ont suivi contribuant à lancer la Swatchmania chez les collectioneurs, au point que certaines éditions limitées de ces Swatch coûtaient plus cher que les lithos de Kiki Picasso.

Swatch continua sur cette lancée durant toutes les années 80 en collaborant avec des artistes tels que Mimmo Paladino, Sam Francis ou encore Alfred Hofkunst. La plus marquante de ses éditions reste sans doute celle que la marque a eu la chance d’obtenir avec Keith Haring lui-même en 1986, du vivant de l’artiste. Là réside une autre des spécificités de la collection Swatch  & Art: pas de montres en mémoire d’artistes décédés ni de “à la manière de” négociées avec d’éventuels obscurs héritiers, que des oeuvres authentiques.

Depuis, ce succès ne s’est jamais démenti, avec par exemple le partenariant entre Swatch et la Biennale d’art contemporain de Venise, ou de nouvelles collections signées Tilt, des artistes Julien Pacaud, Kidrobot (JSBG vous en avait parlé ici), Hiroyuki Matsuura, Birdhead ou l’artiste Lorenzo Petrantoni, ici en photo dédicaçant l’une de ses illustrations sur le stand de la rétrospective.

Mentionnons également l’immense projet lancé par Swatch à Shanghaï: l’Art Peace Hotel. Deux étages du célèbre bâtiment ont été transformés en appartements-ateliers accueillant des artistes du monde entier, les encouragent à se plonger dans la trépidante vie artistique de la mégapole chinoise, à se rencontrer et à partager expériences et projets.

Pour cette journée Art à Baselworld Swatch a donc invité quatre artistes avec qui la marque a déjà collaboré de par le passé. Les suisses Orianne Zanone et Ted Scapa, ainsi que l’italien Ugo Nespolo et la chinoise Ellen Shang se sont livrés à la réalisation d’oeuvres sur de grandes toiles sous les yeux des visiteurs de la foire. Notons qu’Orianne Zanone et Ellen Shang ont justement été choisies parmi les hôtes du Swatch Art Peace Hotel de Shanghai.

 Jorge S. B. Guerreiro  

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=fffiLgVeUjw”]

Écrit par jsbg

Baselworld 2013: la très pure Épure de Boucheron

Les courts métrages de Joanna Lurie