in

“Only Watch”: 33 montres uniques vendues pour la bonne cause

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=OR_lZ6mxiEo”]

Aujourd’hui s’est tenue à l’Hôtel Hermitage à Monaco la cinquième édition de la vente aux enchères caritative Only Watch, un évènement unique aux yeux des amateurs de belles montres. Trentre-trois horlogers ont réalisé et offert chacun une pièce numérotée, vendue aujourd’hui aux enchères au profit de la lutte contre les myopathies. Les marques Zénith, Jaquet-Droz ou encore Breguet ont joué le jeu, chacune présentant un modèle fabriqué à un seul exemplaire expressément pour la manifestation.

Mention particulière à Maurice Lacroix qui présentait une très spectaculaire version “all black” de sa “Seconde Mystérieuse”, une montre elle-même déjà réalisée en édition limitée à 125 exemplaires (je vous en parlais ici). En plus d’une lecture du temps toujours aussi étonnante avec une aiguille des secondes semblant virevolter dans l’espace, cette pièce unique propose également un revêtement noir non pas en PVD mais en ADLC  (amorphous diamond-like carbon), un traitement révolutionnaire mélangeant atomes d’hydrogène et de carbone obtenu par une pluie de projectiles reproduisant, en accéléré et à l’échelle nanométrique, la conjonction de chaleur et de pression qui produit le diamant naturel et synthétique. Au final, cette vente Only Watch aura rapporté plus de 5 millions d’euros, dont € 2’950’000 provenant uniquement de l’envolée aux enchères d’une Patek Philippe en titanium.

 Jorge S. B. Guerreiro 

Écrit par jsbg

“The Imitation Game”, l’étrange destin d’un scenario prometteur

James Turrell, quand la lumière devient matière