in

Ma Berlinale 2014 – Day 3

Je devrais sûrement me lever et aller chercher un billet pour la version longue de Nymphomaniac… Mais les cocktails de la veille ont eu raison de moi. Et je ne suis pas sûre d’avoir envie de regarder du porno entourée d’une centaine de personnes.
17h50, la première de Monuments Men est dans 40 minutes. Et vu l’attroupement autour du Berlinale Palast, je préfère me dépêcher. Pour une raison qui m’échappe totalement, on m’a orientée vers le tapis rouge (dont j’ai pris la couleur brièvement alors que je le traversais). Point positif: cela m’a permis de retrouver bien malgré moi à quelques centimètres de Matt Damon et George Clooney.
J’aimerais prendre un instant pour remercier ma vessie, qui ne m’a pas lâchée pendant cette expérience traumatisante. Voilà. Poursuivons.

The Monuments Men

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=kQYLRIcwl0g”]

Mesdames et Messieurs, Jean Dujardin a pris des cours d’anglais! Et pour une fois, je n’ai pas eu envie de m’arracher les yeux pour les donner à manger aux mouettes après un de ses films! C’est donc un grand pas!
Le film est basé sur une histoire vraie, celle d’une équipe spéciale chargée de récupérer les œuvres d’art dérobées par les nazis. Et comme la deuxième guerre mondiale n’est pas terminée, ce n’est pas chose facile. Beaux décors, bons acteurs, dialogues amusants, un énorme point faible pourtant: les longueurs. À regarder le dimanche soir, ou en guise de remède en cas d’insomnie. J’avoue être sortie avant la fin du film. Et je n’étais pas la seule.

– Myriam Roelli

Écrit par Myriam

Bienvenue à Mary, notre chroniqueuse déco

Saint-Valentin 2014: idées cadeau pour lui