in

En plein dans le mur

Dernièrement, une amie m’a dit : «Toi tu sais habiller tes murs. Chez moi c’est vide, je ne sais jamais quoi mettre». Ok, alors parlons murs.

Il est vrai que lorsque l’on pense déco, on pense table, chaises et vases, plantes, coussins ou canapés mais pas toujours «murs». Et pourtant, si vous commenciez par habiller vos murs, le reste de l’aménagement suivrait bien plus facilement.

Si vous habitez dans une maison qui possède une façade de briques rouges, c’est autour de ces tons que vous allez créer votre déco n’est-ce pas? Et si vous possédez un mur de vieilles pierres, vous allez également faire en fonction. Et bien, dans un appartement aux murs blancs, c’est pareil. Quels champs de possibilités s’offrent à vous ! Quelle chance ! Bon, ne nous emballons pas.

Nous n’avons pas tous l’œil aguerri d’un(e) directeur artistique ou d’un(e) galeriste mais avant de faire de votre appartement une galerie d’art contemporain, ouvrez vos yeux, vos papilles et votre cœur pour qu’une œuvre puisse vous porter LE coup qui vous fera craquer. En attendant cette illumination divine, prenez ce que vous avez sous la main.

Pour commencer, si votre pièce nue a une hauteur sous plafond dans les normes (et non pas d’à peine 2 mètres), vous pouvez vous permettre de jouer sur un pan de mur foncé de l’anthracite au brun en passant par le violine ou le bleu profond. Par contre, si votre pièce est basse de plafond et en longueur, une couleur trop foncée va l’écraser. Aussi, si vous tenez mordicus à jouer au peintre, choisissez une couleur beaucoup plus claire voire pastel.

Rythme ou couleur ? Il est des intérieurs qui ont besoin de rythmer leurs murs comme ci-dessous, où j’ai conseillé à quelqu’un de créer un espace aéré et tout en longueur le long de son mur anthracite (il manque encore trois planches soit dans le même gris béton des pots, soit dans une autre couleur du salon, que j’ai suggéré de mettre en guise de bibliothèque sur le côté droite du mur).

Côté tableaux, vous avez un choix illimité, facile et agréable à mettre en place. Pour les indécis : peignez un mur dans une couleur forte (ou pastel selon la taille de la pièce) et accrochez-y une multitude de jolis cadres chinés ou achetés mais surtout VIDES: enlevez le verre et la partie centrale afin qu’il ne vous reste vraiment que le cadre. De toutes formes et couleurs, posés de manière aléatoires ou à intervalles très réguliers, de gauche à droite ou sur une ligne de haut en bas, faites ressortir l’artiste qui est en vous.

 

Ah ! Ces familles nombreuses où s’entassent pêle-mêle les si jolis dessins d’enfants ramenés de l’école-la-crèche-l’atelier-chez-mamie. Nous n’avons pas envie de vexer nos chérubins, en même temps, lorsque on s’acharne à faire quelque chose de visuellement beau avec notre lieu de vie, c’est compliqué d’y intégrer les œuvres de nos petits. Pas d’inquiétude, solution il y a: choisissez un pan de mur comme le couloir de l’entrée, un mur de salle-de-bain ou celui de la chambre des enfants. À vous de jouer: l’idéal étant d’acheter des cadres sobres, noirs ou blancs, de mettre les plus beaux dessins de vos enfants et de les ordonner comme nous l’expliquions plus haut avec les cadres vides.

 – Mary Chevalley-Pellet

Écrit par Mary

Commentaires

  1. Hey Gail, thanks for reading my post and I appreciate your comment. I couldn’t agree more and can see the debate from both sides. Some topics and posts have longevity and continue to be relevant and useful to the reader for a long time after their written. Other posts can become out of date quickly if the facts or stats have changed.
    tag heuer limited edition replica http://www.watchheuer.ru/

Loading…

0

Comments

0 comments

«Mais de quel genre de réalité parlez-vous ?», exposition d’art contemporain

Architecture? En voiture Simone, parlons bagnoles!!