in

Entre nous, feriez-vous confiance à un architecte qui construit en carton?

Entre nous, feriez-vous confiance à un architecte qui construit en carton? Le Swatch Group lui, l’a fait et à deux reprises!

En 2007, le Swatch Group Headquarter confie la réalisation du Nicolas Hayek Center de Tokyo à l’architecte japonais Shigeru Ban. S’en est suivi l’attribution en 2010 du mandat du New Headquarters for Swatch et le New Production Buildings for Omega à Bienne.

(Photo © Agence France-Presse Joël Saget)

Entretemps, Shigeru Ban a obtenu le 18 mars dernier le titre le plus prestigieux dans le domaine de l’architecture : le Pritzker Architecture Prize.

Mais revenons à nos cartons. Les œuvres de Shigeru Ban sont empreintes du souci du bien-être de l’humanité, de l’évolution de la société et de l’environnement que l’on se doit de réparer. Ce

furent ses préoccupations dès le début de son activité et, semblerait-il, déjà durant ses études d’architecture aux Etats-Unis. L’ensemble de son œuvre tire habilement des traits d’union entre ces thèmes sans jamais en appauvrir aucun. En 1994 il propose au Haut Commissariat des Nations unies son projet d’abris temporaires avec des tubes de carton pour les réfugiés de la guerre du Rwanda. Lors du tremblement de terre de Kobe en 1995, Shigeru Ban est choqué de voir que les victimes n’ont obtenu que des bouts de toiles en plastique pour s’abriter dans l’urgence. Il met au point son nouveau projet d’abris en carton, établit un mode d’emploi et part lui-même construire ces logis temporaires posés sur des caisses de bière.

Voici La Paper Log House:

Le coût de construction de ces abris est inférieur à $ 2’000 pour une surface habitable de 52 m2. L’ensemble, après un retour à la normale, est complètement recyclable et les caisses de bière peuvent à nouveau remplir leur fonction.

Il poursuit ses études et obtient l’approbation des autorités japonaises pour la construction des bâtiments soutenus par une structure en carton. De ceci découlent des ouvrages en papier et carton des plus incroyables, de petites maisons privées, des galeries pour, entre autres, l’artiste Issey Miyake, des lieux de culte, etc.

Voici la première construction durable ayant obtenu l’accord des autorités japonaises, la Paper House :

Pour cette première réalisation durable dont la statique est entièrement assurée par 110 tubes en carton, Shigeru Ban dispose les tubes de façon à obtenir un S en plan. Dix tubes assurent la portance de la toiture pendant que les autres tubes assurent la stabilité latérale de cette petite maison de weekend. L’ensemble est entouré de parois de verre coulissantes.

Le bureau d’architecture Shigeru Ban cartonne, si vous me permettez l’expression. Ce bureau est très actif dans tous les domaines qui touchent l’individu, son habitat, son lieu de travail, ses espaces de détente et culturels, mais aussi ses temples du commerce. En 2007, Shigeru Ban propose au Swatch Group une œuvre d’apparence simple, mais dans les faits remplie d’intelligence et de finesse.

Voici le Nicolas Hayek Center :

(Photo © Shigeru Ban Architects)

Edifié à Ginza, le quartier le plus élégant de Tokyo en matière de boutiques et de restaurants, le siège de Swatch Group Japon acceuille 14 étages dont les quatre premiers niveaux sont composés des sept boutiques des principales marques du groupe.

Vous observerez que lorsque les boutiques et les bureaux sont ouverts, les façades le sont elles aussi. Le niveau du rez-de-chaussée devient donc une sorte de rue passante où sept ascenseurs vous élèveront jusqu’à la boutique de votre choix.

Notez qu’aucune cage d’ascenseurs n’est présente. Ces derniers sont articulés par le biais de vérins hydrauliques cachés en sous-sol.

[youtube_sc url=”http://www.youtube.com/watch?v=RGw7WlY9qRA”]

(Vidéo © Omega SA)

Assez rapidement dans l’histoire de l’ascenseur, sa cabine vitrée est née non pas pour voir, mais pour être vu ! Plus on vous voit monter haut dans un building commercial ou même un hôtel, plus le « rang social » est élevé. Dans son concept, Shigeru Ban offre en finesse cette marque de reconnaissance particulière aux clients des sept boutiques du Swatch Group.

Cette expérience va bien au-delà du simple shopping, c’est une belle découverte dans tous les sens du terme.

Enfin, la collaboration réussie entre le Swatch Group et Shigeru Ban ne s’arrête pas là ! Swatch Group construit le New Headquarters for Swatch et le New Production Buildings for Omega à Bienne, en Suisse ! À suivre…

– Ben Geiser

(Photo © Shigeru Ban Architects)

Écrit par Ben

Festival de Hyères : le prologue

Bill Viola – la transfiguration de l’art vidéo