in ,

Festival de Hyères: l’épilogue

Ça y’est, le week-end est passé, le festival de Hyères connait ses grands gagnants! Après 3 jours de festivités passés sous le soleil du sud, le verdict est tombé. (Si vous ne voyez pas de quoi je parle, filez lire mon prologue, ici).

Le Jury, avec à sa tête Carol Lim et Humberto Leon, a remis le « Grand Prix du Jury Première Vision » à Kenta Matsushige, créateur japonais ayant fait ses études à la Chambre Syndicale de la Couture parisienne. Il a fait l’unanimité avec une collection Femme très architecturale, inspirée des musées japonais et des vidéos de réalité augmentée.

Ses créations se sont illustrées grâce à son travail de lignes droites et courbes. Kanta Matsushige dit avoir cherché  « un équilibre dans la confrontation ». « Ma collection se veut urbaine et moderne, tout en respectant l’hinabi, la beauté campagnarde, en opposition à miyabi, la beauté urbaine ». 

Cette recherche de contraste, d’équilibre et d’harmonie a permis au jeune nippon, en plus de la crédibilité et de l’aura médiatique que lui apporte cette victoire, de toucher une bourse de 15’000 Euros. S’ajoute à cela une collaboration avec les Métiers d’Art de Chanel, partenaire de marque qui rejoint cette année le festival. Il aura ainsi accès aux plus grands plumassiers et brodeurs de la marque pour concevoir 5 silhouettes.

Autre prix décerné ce dimanche : le prix Chloé. Les 10 stylistes en compétition devaient créer une silhouette qui reflétait « la femme Chloé ». Il a été remporté ex-aequo par l’autrichienne Roshi Porkar et la Néerlandaise Liselore Frowijn.

Le Prix du Public fut, quant à lui, attribué à Coralie Marabelle. Pour sa collection, la française a puisé son inspiration dans les costumes traditionnels iraniens de tondeurs de moutons des années 50.

Pour sa part, Yulia Yefimtchuk  a reçu une mention spéciale du Jury pour ses silhouettes inspirées du constructivisme. Elle verra ses pièces représentées chez Opening Ceremony.

Parallèlement, pour le concours de Photographie, Le Grand Prix Du Jury a été attribué à Lorenzo Vitturi pour sa série Dalston Anatomy Series.

Une fois de plus, le festival de mode et de photographie de Hyères a surpris, et a mis en avant les créateurs de demain.

La Villa Noailles est maintenant ouverte au public. Vous avez jusqu’au 25 mai pour visiter les expositions, notamment la rétrospective du travail de Humberto Leon et Carol Lim chez Kenzo.

– Clémence Rouvinet

Écrit par Clemence

Dépêche mode: Rodolfo Paglialunga nommé chez Jil Sander

L’interview: Georgia Russell. L’artiste signe une collaboration avec les champagnes Ruinart.