in

Art Basel 2014 : 14 Rooms, un projet sans précédent pour une foire d’art !

Le ton est donné en amont déjà de l’ouverture d’Art Basel : il faut désormais compter avec la performance ! PerformaCITY, deux journées thématiques organisées à la Kaserne, Bâle, et à différents endroits dans la ville entre le du 12 et le 14 juin, invitaient à réfléchir sur la relation entre la performance, la pratique artistique et la vie urbaine, en pensant la ville comme un important producteur de mémoire collective et la performance comme un catalyseur de ce processus.

Puis samedi 14 juin, c’était le vernissage de 14 Rooms, une importante exposition de live-art commissariée par Klaus Biesenbach, directeur du MoMA PS1 et conservateur en chef général au Museum of Modern Art, et par le zurichois Hans Ulrich Obrist, co-directeur des expositions et programmes et directeur des projets internationaux à la Serpentine Gallery depuis 2006.

[youtube_sc url=”https://www.youtube.com/watch?v=8XXzW6XcXyQ&list=UUVKuxYFkse6gaNn0ri2Il0w&index=3″]

(Ed Atkins)

La section « Art Parcours » s’ouvrira officiellement au public comme chaque année au cours d’une spéciale Parcours Night mercredi 18 juin avec un programme de performances et au programme des « Artist Talk » d’Art Basel, vous retrouverez justement Hans Ulrich Obrist en conversation avec Bernard Comment (jeudi 19.06, 14h) sur le thème des 14 Rooms, et samedi 21 juin (à 16h) aurez également l’occasion de rencontrer l’artiste Pablo Bronstein et les commissaires de « Performing the City », 12e édition de l’exposition de sculpture de Bienne, Gianni Jetzer − également commissaire d’Art Unlimited pour la troisième année consécutive – et Chris Sharp en discussion sur la question de la performance dans l’espace public.

[youtube_sc url=”https://www.youtube.com/watch?v=nok33W-v8kE&index=2&list=UUVKuxYFkse6gaNn0ri2Il0w”]

(Jordan Wolfson)

Mais revenons à 14 Rooms. Présentée pour la première fois sous le titre 11 Rooms au Manchester Festival de 2011, l’aventure de cette exposition remonte en fait à la première édition du Manchester Festival, en 2007, festival à la croisée des arts de la performance, des arts visuels et de la culture populaire : les commissaires avaient alors occupé pendant une soirée l’ancien opéra avec un projet intitulé  Il Tempo del Postino  (Le temps du facteur) en donnant à chaque artiste 15 minutes pour créer une performance sur scène. Pour l’édition 2011, dans 11 Rooms, 11 artistes se virent attribuer chacun une salle de la Manchester City Art Gallery pour créer une performance. Seulement cette fois, l’artiste n’était pas lui-même l’acteur; il donnait les instructions à d’autres personnes de sorte que le show puisse tourner pendant 18 jours. Dans l’esprit d’Obrist, c’est un peu comme « une galerie de sculptures où toutes les sculptures rentrent après 18heures ».

Vous trouverez dans 14 Rooms tant des oeuvres historiques, comme Wall-Floor Positions de Bruce Nauman, Luminosity de Marina Abramović ou une oeuvre précoce de Damian Hirst (oui oui, celui des animaux morts, parfois coupés en deux, exposés dans le formol et en aquarium, et celui du crâne incrusté de diamants For the Love of God), que des oeuvres récentes comme l’ Epilogue de Jordan Wolfson ou le troublant No-one is more “work” than me de Ed Atkins (qui a comme un air de « hubot » pour ceux qui suivent la fantastique série suédoise Real Humans).

(Marina Abramović)

14 Rooms vous offrira une expérience en contrepoint à la foire et à l’hystérie du marché de l’art : il s’agit ici d’expérimenter la relation entre l’espace, le temps et la présence physique sous la forme d’une œuvre d’art dont la « matière » est un être humain. Expérience intimiste, parfois déstabilisante, participative – comme chez Roman Ondák où un acteur assis derrière une table vous invite à troquer un objet présent sur la table contre un objet quelconque : l’art prend ici une dimension plus personnelle, car il est une rencontre non pas avec une « chose » mais avec un être de chair et d’os.

Pour Art Basel, l’ambition est de démontrer que ses trois foires (Basel / Miami / Hong Kong) sont effectivement des lieux de réflexions des tendances de l’art, de production de savoir et non seulement purement mercantiles. N’hésitez pas à tenter cette immersion et – conseil d’ami – prenez votre billet en ligne sur 14rooms.net   avant de vous rendre à Bâle !

 – Carole Haensler Huguet

*****

Infos pratiques :

14 Rooms

du 14 au 22 juin 2014

Tous les jours de 10 h à 19 h

Lieu: Messeplatz, Halle 3, Basel

www.14rooms.net

***

Art Basel │Salon

du 19 au 22 juin

de 13h à 19h

Lieu: Messeplatz, Halle 1, Basel

www.artbasel.com

(Damien Hirst)

Écrit par Carole

Carven se la joue Godard pour sa nouvelle campagne media

JSBG fête ses 4 ans: gagnez cette superbe montre Maurice Lacroix!