in ,

Bienvenue à Eléonor Picciotto, notre nouvelle chroniqueuse cuisine et voyages

IMG_3020

Des rubriques voyages et cuisine… Vaste et ambitieux programme auquel Eléonor Picciotto a décidé de s’atteler pour JSBG. C’est que, voyez-vous, pas grand chose ne l’effraye, pas même les paradoxes. Pour n’en citer que quelques uns: elle déteste le chocolat mais son fondant est connu loin à la ronde. Elle a une peur bleue de l’eau mais suit des cours intensifs de surf et plonge avec les… requins. Hyperactive, elle ne tient pas en place mais il lui faut pas moins de 9 heures de sommeil quotidiennes.

Après avoir grandi à Paris, Eléonor décroche sa licence en journalisme à l’université de Boston. Viennent ensuite New York et Genève, où elle travaille dans l’art et l’horlogerie. Enfin, travaillait: à l’heure où j’écris ces lignes, elle se trouve quelque part entre l’Alaska et la Terre de Feu, à quelques dizaines de milliers de kilomètres près. Côté voyages, vous l’aurez compris, Mademoiselle Picciotto se pose en véritable globe-trotteuse, éclairant les quatre coins de la planète de sa belle chevelure rousse. C’est donc avec grand plaisir que nous suivrons ses périples, aventures, adresses et bons plans.

Côté cuisine également, Eléonor ne fait pas les choses à moitié. Après un accident qui l’immobilise deux mois lors de ses études aux USA, elle écrit et publie le livre «French Cuisine for the Young and Broke» – la cuisine française pour les jeunes fauchés – recueil de 130 recettes basiques afin de désacraliser le mythe de la cuisine française trop souvent associée à la gastronomie et prouver à des étudiants américains sans talent culinaire, budget ou idée que se nourrir à la française n’est pas si compliqué. Comme elle le dit elle-même: “après tout, quand on ingère 80 repas par mois en moyenne, il est bon de savoir quels sont leurs vertus et défauts!.” Recettes, idées ou bons restaurants, elle partagera ses coups de coeur avec nous. En parlant de coups de coeur, celui d’Eléonor bat très vite pour les framboises, dont elle est capable d’ingurgiter jusqu’à six barquettes par jour. Espérons que sur JSBG, elle ramène souvent sa fraise.

  Jorge S. B. Guerreiro 

Écrit par jsbg

Commentaires

  1. I think this is one of the most important information for me. And i am glad reading your article. But wanna remark on few general things, The site style is great, the articles is really nice : D. Good job, cheers

3 Pings & Trackbacks

  1. Pingback:

  2. Pingback:

  3. Pingback:

Loading…

0

Comments

0 comments

Eléonor is in Los Angeles (Elé in L.A. pour les intimes)

Mad Max est de retour, et il est furieux