in

Sven Marquardt, le portier du club Berghain à Berlin, publie son autobiographie

2-format43

Si vous êtes amateur de clubbing, vous n’avez pas pu ne pas vous rendre à Berlin. Et si vous êtes allé à Berlin, vous avez forcément dû essayer d’entrer au Berghain, la Mecque des clubs underground, et donc déjà eu à faire à Sven Marquardt. Ce videur tout tatoué est réputé pour son intransigeance quant à la sélection de la clientèle. C’est que, voyez-vous, une fois à l’intérieur, c’est peu de lumière et photos interdites. Soit la garantie d’un anonymat autorisant beaucoup de dérives.

berghain_2804294b

À l’occasion des 10 ans du sulfureux club, son fameux portier publie ses mémoires, co-rédigées par la journaliste Judka Strittmatter, intitulées “Die Nacht Is Leben” (traduction: La nuit est la vie). Né en Allemagne de l’Est en 1962, punk dans les années 80, Marquardt est devenu en parallèle à son travail de portier un photographe de renom. Un livre inratable pour les amateurs du Berlin alternatif, à commander ici.

 Jorge S. B. Guerreiro  die-nacht-ist-leben-085251107 Photo: Jan Berendt

Écrit par jsbg

Commentaires

2 Pings & Trackbacks

  1. Pingback:

  2. Pingback:

Loading…

0

Comments

0 comments

Les Monologues de l’escarpin: mocassin Milla beige (Isabel Marant)

Séverin Lüthi, nouvel ambassadeur des montres Louis Erard