in

Montblanc Timewalker e-Strap, premier pas de l’horlogerie suisse vers la montre connectée

1420123035303

On savait que ça allait arriver, on ne savait juste pas quand:  l’horlogerie suisse de luxe se lance – un peu – dans la montre connectée. Suite aux indiscrétions répétées de Jean-Claude Biver, on louchait plutôt du côté de TAG Heuer et du groupe LVMH, mais c’est le groupe Richemont qui a surpris tout le monde ce matin à travers sa marque Montblanc. Joli coup joué par Jérôme Lambert, CEO de Montblanc, en annonçant aujourd’hui le premier jour de l’an 2015 le lancement de la “Timewalker Urban Speed e-Strap”. Bien vu: il s’agit de faire parler de soi avant que l’Apple Watch ne débarque sur le marché. En guise de montre connectée, on n’a pour l’instant que le bracelet. Mais enfin, le petit monde horloger semble avoir compris, pas trop tard on l’espère, le danger que constitueront les montres connectées pour cette industrie à moyen terme.

Ce nouveau bracelet e-Strap se veut un accessoire pouvant se connecter par Bluetooth à quasiment tout smartphone fonctionnant sous Android ou iOs (Samsung Galaxy S4, S5, Note 3, Note 4, autres smartphones tournant sur Android 4.3 ou postérieur, ainsi qu’iPhone 4S, 5, 5C, 5S, 6 et 6 plus). Parmi ses fonctionnalités, notons le tracker d’activité physique, le contrôle du player musical de votre téléphone, ainsi qu’un système “Find me” aidant à retrouver vos autres objets connectés (le bracelet permettant de retrouver le téléphone, et vice-versa). Mais il permettra surtout, en vous avertissant par une vibration discrète de leur arrivée, de lire  sms, emails, notifications des réseaux sociaux ou rappels d’agenda. Son écran est tactile et s’adapte automatiquement à la luminosité ambiante. Quant à l’autonomie, Montblanc annonce fièrement une batterie permettant de tenir 5 jours. À vérifier à l’usage.

Le bracelet lui-même, de type NATO, est confectionné en “Extreme” le fameux cuir réputé presque indestructible mis au point par Montblanc dont nous vous parlions ici. Le e-Strap sera livré de série sur trois modèles de montres Montblanc de la collection Timewalker. Mais ce qui le rend encore plus intéressant est le fait que Montblanc s’est décidé à le vendre séparément, ce qui vous permettra, et c’est un là un bel avantage, d’être utilisé sur des montres d’autres marques… imaginez porter votre Rolex attachée à ce bracelet…  Il peut même être adapté de 20 à 22 mm pour ce faire. Le prix annoncé est de € 350 ou $ 425. Le lancement officiel aura lieu dans quelques jours lors de la foire horlogère SIHH à Genève. En tout cas, et grâce à ce système, c’est bien la première fois que l’on peut combiner des fonctions digitales connectées à une montre mécanique de grande marque.

Au-delà de la qualité même de l’objet, ce qu’il faut y voir est la volonté affichée par le groupe Richemont (le groupe LVMH s’est lui déjà largement exprimé en la matière) de développer des produits horlogers connectés. On attend, encore et encore, la réaction du Swatch Group, si tant est qu’il y en ait une…

Jorge S. B. Guerreiro

OURSPOLAIREBLANC SUR FOND BLANC-3 copie 3

Écrit par jsbg

Les 10 articles les plus lus de l’année 2014

Top 20 des meilleures publicités 2014