in

Cupidon était à Bienne le jeudi de l’ascension

11109490_938433492844842_5150037287951335051_o

Un buzz viral se répand sur internet: une affichette très romantique est massivement partagée sur les réseaux sociaux. L’histoire se passant dans la petite ville de Bienne, pas loin des bureaux de JSBG, on ne pouvait qu’être sur le coup.

Me voilà partie à 21 heures précises à la rencontre de l’amoureux du bus, au lieu de rendez-vous qu’il a fixé dans son texte. Écouteurs sur les oreilles, plongé dans une bande-dessiné Manga, je le dérange gentiment mais je pense qu’il a cru un instant que cette grande ombre était celle qu’il attendait. Brisons la glace.

Il s’appelle Alain (ici en photo de dos avec moi, il hésitait à se montrer), un mec sympa qui me raconte sans aucune timidité que ces regards échangés étaient vraiment intenses et partagés. Malheureusement un moment de trop courte durée, puisque “La fille au T-Shirt Nirvana”, descend du bus, les portes se referment et il est déjà trop tard, elle se volatilise (non il n’y a pas eu de soulier de verre, et oui, on a tous déjà vécu ça, train, métro, ascenseur, peu importe ça compte !)

Il lui aura fallu imprimer 40 affiches et les scotcher dans les bus. Un voyageur poste la photo de l’affiche sur Facebook et c’est un effet viral qui se déclenche. Cet homme frappé en plein cœur a touché les usagers sur les réseaux sociaux, ralliés à sa quête à grand renfort de partages et de commentaires Facebook (des milliers).

Alain ne s’attendait vraiment pas à voir autant d’émulation autour de sa recherche, c’est sa maman qui l’appelle pour lui apprendre que ça tourne au (vinaigre) viral sur facebook.

Ce soir quand je l’ai laissé dans les mains d’un journaliste d’un quotidien jurassien, il espère qu’elle soit désormais au courant. Depuis, il en saurait d’ailleurs un peu plus sur elle et connaitrait même son lieu de travail… Entretemps, nous l’avons retrouvée sur Facebook: elle s’appelle Aylin… Aylin & Alain!

Maintenant, deux options :

– soit cette fille a peur et elle ne viendra jamais, pire, elle est en train d’organiser son déménagement

– soit elle viendra, ils s’aimeront, ils vivront heureux et auront beaucoup d’enfants

Je n’étais d’ailleurs pas la seule à vouloir rencontrer notre romantique biennois, découvrez en parallèle le portrait d’Alain dressé par le talentueux Stefan!

– Christine Rambaud

UPDATE: Résultats des comptes 24 heures plus tard: Aylin, la jeune fille au t-shirt Nirvana, s’est manifestée sur les réseaux sociaux. Bien que très touchée par l’initiative d’Alain, elle avoue que son coeur n’est plus à prendre. Cela reste une belle histoire, un beau buzz… Mais c’est sans doute raté pour que Walt Disney n’achète les droits d’adaptation pour porter cette – courte – romance sur grand écran!

image11-e1432074726644-1024x768

 

Écrit par Christine

Collab’ H&M: ce sera Balmain!

Les 10 randonnées les plus File-Good de Suisse