in

Samoëns: ça te dit la montagne en été?

IMG_8822

Le village alpin de Samoëns se trouve à une heure en voiture de Genève, en France voisine. L’hiver, de nombreux touristes viennent y séjourner pour profiter des nombreuses activités. Parmi les highlights, on retient la grimpe sur cascade gelée, les balades en chiens de traineau, le ski ou encore la luge… Samoëns est tout aussi attrayant lors de la période estivale. Le village est doté de plus de 600 km de sentiers de marche et 8 km de parcours en eaux vives. En été, il se transforme et dévoile une nouvelle facette: la neige fondue a laissé libre champ à la nature pour se renouveler. Les bourgeons ont donné leur fleur et le vent frais s’est changé en souffle tiède. La saison chaude réserve son lot de divertissements :  de nombreux sentiers de marche, la descente en rafting (avec saut dans l’eau depuis les rochers de la rive), VTT, balades, cascades, parapente… Le tout sous un climat doux, dans une vallée ensoleillée splendide. Pour un week-end entre sport et détente, nous avons sélectionné les «must do» du village français.

 

VTT Enduro dans les montagnes – la cascade du Rouget

Avec ou sans guide, on loue un VTT pour la journée et on part sur un des 188 km de sentiers vélos de Samoëns. Puis – dans une pulsion sportive – on s’aventure dans la forêt ou les cols, en pleine Vallée du Griffe et du Grand Massif. Que l’on soit amateur, ou passionné, tout le monde trouve son bonheur dans l’immense domaine montagneux entourant le village de Samoëns. On peut par exemple choisir de pédaler jusqu’à la fameuse cascade du Rouget, qui vaut le détour. Un balade aller-retour de trois heures et demie où l’on respire, sent, et regarde tout ce qui nous entoure. On commence par longer des hectares de champs, puis le cours de la rivière où des jeunes en camp scolaires essaient tant bien que mal de tenir sur leur bateau gonflable. Plus l’on avance, plus le paysage se diversifie et s’intensifie. On arrive dans la forêt où l’ombre nous réconforte puis après deux ou trois virages pentus plus loin, la brume de la cascade rafraîchit notre visage, tout rouge d’effort. Au retour, le parcours semble étrangement beaucoup plus doux…

 

Parapente

Pourquoi ne pas tenter un peu plus fou? Après tout, on peut soutenir  que le parapente est une activité entre la sensation forte et la détente. Oui, on se projette du haut d’une montagne et l’on se tient tout de même dans le vide à des centaines de mètres du sol. Mais étonnamment, la sensation de vertige est faible. On se sent très sécurisé par le matériel, d’autant que le moniteur en explique patiemment tout le fonctionnement. Après trente minutes de vol à flotter au gré du vent, la vallée se fait plus proche sous nos pieds. Attention, l’atterrissage n’est pas évident, preuve à l’appui!

Rafting 

Vingt minutes, c’est le temps qu’il nous a fallu pour enfiler nos tenues. Emmitouflés comme des otaries, l’équipe est prête à se mettre à l’eau. Le moniteur donne ses explications, simples, précises. Quelques instants ont suffit à tous pour comprendre l’importance d’effectuer les bons gestes… dans la bonne direction. Deux ou trois virages plus tard, le premier rapide se fait sentir. Le cœur palpite un peu… on pagaie dans quel sens déjà ? Finalement, plus de peur que de mal, voir à vrai dire beaucoup de plaisir. Rester sur le pneumatique ne demande pas trop d’effort, et l’on se permet même de profiter tout en ayant quelques frissons.

La balade se poursuit dans la forêt où le cours d’eau se resserre. Les rayons de soleil transpercent la lumière tamisée du lieu et donnent une couleur bleue clair opaque magnifique au cours d’eau. L’endroit est réputé pour son «cliff jump»: un saut dans la rivière depuis un pont d’une hauteur de 8 mètres. L’expérience se termine après le passage d’une dernière série de rapides et on quitte le cours d’eau pour la terre ferme, tout fripés mais revigorés.

 

La Jaÿsinia, jardin botanique alpin

À quelques mètres du centre du village, un imposant portail se dresse devant nous. À son sommet, une inscription de style gothique : la Jaÿsinia. Un magnifique et historique jardin, né en 1906, dont l’architecture intrigue. Derrière le portail, se dresse une haute colline, le terrain alpin de la Jaÿsinia. En s’engageant dans le petit sentier cheminant en zigzag, on observe les plus de 2500 sortes de plantes alpines venues des quatres coins du globe. Les espèces sont arrangées par catégories: les fleurs d’Indes, les fleurs d’Australie et celles d’Amérique centrale. Les végétaux sont très divers, mais pourtant tout semble s’harmoniser à la perfection. Une atmosphère bucolique faisant penser à un tableau impressionniste. Le tableau offrant parfois l’illusion de ne sentir qu’un parfum à la fois… Il suffit de se pencher sur cette fleur-ci ou celle-là – dont on aura oublié le nom latin deux minutes après – pour humer son parfum. Prenant un peu plus de hauteur à chaque pas, la vue change rapidement, révélant de jolies prises sur le village. Arrivés au sommet, presque étonnés d’y être déjà, Monsieur Christian Chauplannaz, le technicien natif de Samoëns responsable du jardin, nous explique l’histoire des ruines du château qui se trouvent sous nos yeux. Toute l’année, il prend un franc plaisir à bichonner son jardin dont il est amoureux. C’est avec joie et sériosité qu’il nous explique comment il gère les graines qu’il reçoit parfois de l’étranger. «Comme celles-ci, par exemple, qui viennent du Japon… c’est une espèce que l’on a pas encore ici, elle est spéciale» nous susurre-t-il les yeux pétillants, comme s’il s’agissait d’un secret.

– Alice Caspary

*****

INFORMATIONS PRATIQUES:

Se rendre à Samoëns:

• En voiture: à seulement 50km de Genève, autoroute A40

• En train: le TGV depuis les villes françaises et TGV Lydia jusqu’à Genève (50km)

• En avion: l’aéroport de Genève est à moins d’une heure de voiture

 

Hébergement:

• Hôtel Le Gai Soleil, 3 étoiles, 22 chambres, charme et tradition. Chambres et studios. Au cœur du village. Cheminée et jardin. Espace détente : jacuzzi, hammam, sauna, piscine, salle de sport. Adresse: 26 route de Taninges, le Bourg Village, Tél. +33 (0)4 50 34 40 74

Restaurants:

• La table de Fifine : un restaurant familial où la charmante patronne vous guide sur une terrasse tout en bois, avec vue verdoyante sur les collines environnant le village alpin. On y déguste des plats typiquement français, de l’assiette de charcuterie à tomber au tendre gigot d’agneau.

• Aux becs à Fleu : cuisine traditionnelle française. Adresse: Route de la Piaz, Samoëns, Tél. +33 (0)4 50 54 40 68

 

Sport:

Parapente:

• Pégase air Samoëns, biplace parapente avec des professionnels. Tél. +33 (0)4 50 34 95 80, www.parapente-samoens.com

Balade en VTT Enduro :

• Sport 2000, Passion glisse, Samoëns Village, Tél: +33 (0)4 50 34 42 14

Rafting:

• Altitude rafting, parcours détente de 8km sur la rivière le Giffre, durée 1h30 ou parcours sportif sur les Dranses, 7km

Tél :+33 (0)6 43 15 01 83

 

Jardin botanique alpin La Jaÿsinia:

• Au centre du village. Horaires : du 1er mai au 30 octobre 8h/12h et 13h30/16h30, entrée libre

Écrit par Alice

Commentaires

Loading…

0

Comments

0 comments

Montblanc fait appel au designer Marc Newson pour sa nouvelle ligne d’instruments d’écriture

Havaianas: parties de la plage, elles débarquent en ville!