in

Watchdreamer, l’horlogerie suisse pour tous

watchdreamer

Liberté, égalité, IWC : telle pourrait être la devise du nouveau site suisse watchdreamer.com, une plateforme de vente en ligne permettant d’acheter des montres à crédit. 

Le monde change, et vite. Partout en Occident les consommateurs préfèrent dépenser leur argent en expériences plutôt qu’en biens matériels. D’autre part, le pouvoir d’achat des classes moyennes est en berne.  Si l’industrie automobile l’a compris depuis belle lurette en proposant vente à crédit, mais aussi leasings et même désormais abonnements et pay-per-use, la vieille dame qu’est l’horlogerie suisse se meut moins rapidement. Parfois, il faut que des précurseurs téméraires lui montrent le chemin à emprunter. Ce sherpa romand porte un nom : Nicolas Hildenbrand. Il vient de lancer un site de vente de montres de luxe à crédit.  

« La conception du luxe s’est radicalement modifiée au fil des années. Autrefois réservé à l’élite, le luxe est devenu aujourd’hui un élément de plaisir pour tout un chacun sous différentes formes. C’est justement cette tendance qui m’a poussé à imaginer la plateforme Watchdreamer ; mon leitmotiv étant avant tout de permettre à ma clientèle l’accès à des produits de prestige tout en lui offrant la possibilité de décider de la manière de financer ses achats », annonce-t-il. Et de poursuivre: “J’ai l’ambition d’offrir à l’horlogerie de luxe un segment de clientèle qui n’existe pas ».

nicolas hildenbrand

Nicolas Hildenbrand, fondateur de Watchdreamer.com

Et des montres de luxe, son site en regorge: son catalogue propose un large assortiment de grandes marques suisses telles qu’ Omega, Rolex, Breguet, JeagerLeCoultre ou Hublot, pour des prix s’échelonnant entre CHF 2000.- et 124’000.-. Ce à quoi s’ajoute une belle offre de modèles de seconde main – dites CPO, pour Certified Pre Owned, ça fait plus pro – dont de très belles Patek Philippe. Développé par l’agence lausannoise Antistatique, le site s’avère très simple à utiliser, à la fois responsive et ergonomique, en facilitant la navigation grâce à différentes options de recherche.

La singularité de watchdreamer.com réside dans le fait de proposer le paiement à crédit à qui le souhaite, directement depuis le site. Une première en Suisse, ici facilement accessible grâce à un formulaire à remplir en ligne. Il y a fort à parier que les marques elles-même doivent observer l’évolution de ce projet de près et n’hésiteront pas à lui emboîter le bas en cas de réaction positive du public. En plein dans le (Richard) Mille!

– Jorge S. B. Guerreiro

***

www.watchdreamer.com

Affiche

Écrit par jsbg

Mickey fête ses 90 ans avec Swatch et Damien Hirst: l’interview de Carlo Giordanetti

National Geographic: les gagnants du concours 2018 des plus belles photos