in

TWA: un terminal d’aéroport transformé en hotel à New York

01-twa

Vous l’avez peut-être déjà aperçu en atterrissant à New York: le terminal numéro 5 de l’aéroport JFK semble posé là, abandonné, ses deux grandes ailes blanches déployées. Conçu par le grand architecte et designer Eero Saarinen pour le compte de la compagnie d’aviation TWA, il fut inauguré en 1962 pour fermer en 2001. Entretemps, les attentats du 11 septembre étaient passé par là, et trois facteurs conjugués avaient entraîné la fermeture de ce chef d’oeuvre de l’architecture Jet Age: sa configuration ne permettait pas de l’adapter aux nouvelles normes de sécurité, sa taille n’était plus adaptée à celle des avions de ligne modernes, et surtout la compagnie TWA, en grosses turbulences financières, fut absorbée par une entreprise concurrente. 

Mais voici que 18 ans plus tard, le terminal TWA renaît de ses cendres, converti en hôtel. Le bâtiment principal, classé monument historique, a été entièrement rénové pour retrouver sa splendeur passée: ses sièges rouge vif et ses carrelages blancs ronds sont à nouveau rutilants, prêts à accueillir les voyageurs. Il est désormais flanqué de deux buildings incurvés accueillant les 512 chambres que compte l’établissement. 

90

Pas moins de 4 bureaux d’architecture ont travaillé conjointement sur le projet. Chaque chambre est conçue pour retranscrire la splendeur passée de l’époque de l’aviation. Mobilier design signé Saarinen, téléphone rotatif, affiches d’époque et décorations en laiton équipent les chambres tandis que verreries, produits de toilette et autres accessoires sont estampillés du logo TWA. De large fenêtres allant du sol au plafond ouvrent directement sur les pistes de l’aéroport, permettant de voir le ballet des avions décollant et atterrissant. Pour remédier aux nuisances sonores, celles-ci sont dotées de plusieurs couches de verres Fabrica de 11cm d’épaisseur.

Les hôtes du TWA Hôtel pourront également profiter de six restaurants, huit bars, un café, une salle de bal, de boutiques, d’une plateforme d’observation, d’un rooftop avec piscine et même d’un musée dédié à feu la compagnie aérienne  Trans World Airlines. Un bar à cocktails  a. été installé directement sur le tarmac, occupant l’intérieur d’un avion Lockheed Constellation L-1649A Starliner mis en service par la TWA en 1956.

L’hôtel n’ouvrira officiellement ses portes que le 15 mai prochain, mais les réservations sont déjà possibles. C’est par ici!

– Jorge S. B. Guerreiro

twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-david-mitchell_dezeen_2364_col_6-1704x1179 5533782180_2107278338_b twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-david-mitchell_dezeen_2364_col_2-1704x1171 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-max-touhey_dezeen_2364_col_5-1704x1136 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-max-touhey_dezeen_2364_col_3-1704x1136 mg_4922-0 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-david-mitchell_dezeen_2364_col_3-1704x2730 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-david-mitchell_dezeen_2364_col_4-1704x1439 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-max-touhey_dezeen_2364_col_4-1704x1136 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-max-touhey_dezeen_2364_col_10-1704x959 twa-hotel-eero-saarinen-interiors-jfk-airport-new-york-city-usa-max-touhey_dezeen_2364_col_9-1704x95914

Photos © David Mitchell & Max Touhey

Écrit par jsbg

Beauty Monthly #01/19

Joue-la comme Bradley Cooper: sa montre IWC des Oscars est à vendre