in

Jeep Camp 2019, l’aventure continue

190712_Jeep_Camp-Jeep_27

La marque américaine, incontournable spécialiste des 4×4, organisait début juin son grand rassemblement annuel où se retrouvent près de 800 passionnés et propriétaires de Jeep. Ce ne sont pas moins de trois jours sous le signe de l’aventure qui attendaient les participants qui ont eu l’opportunité d’y essayer l’ensemble de la gamme Jeep, mais également de mettre à l’épreuve leur véhicule personnel. Nous y avons participé en avant-première. Alors, direction les Dolomites, on vous raconte tout. 

San Martino di Castrozza, juin 2019. Nous voilà arrivés, après quelques heures de vol et de conduite, dans un lieu non loin des frontières autrichiennes et suisses, et non loin du paradis. Le Jeep Camp 2019 a choisi les forêts des impressionnantes montagnes des Dolomites pour sa sixième édition. À ciel ouvert, sur un sol jonché de copeaux et d’herbes, s’élèvent les structures démentielles du Jeep Camp 2019, avec quelques modèles légendaires de l’histoire de Jeep exposés aux abords du campement, les véhicules de l’année présentes pour les Live Test et, sur les hauteurs, une roue de fête foraine qui s’apprête à accueillir grands et petits pour le weekend. Jeep voit les choses en grand.

190712_Jeep_Camp-Jeep-2019_01

L’édition spéciale du nouveau Wrangler Rubicon 1941 conçu par Mopar. Photo © Jeep.

Puis le show commence pour les journalistes. Les responsables de la marque présentent leurs deux nouveautés qui risquent de faire trembler le cosmos des tout-terrains : le nouveau Wrangler Rubicon 1941 conçu par Mopar, une édition spéciale du célèbre 4×4 rendant hommage à son année de naissance, ainsi que le monstre à l’honneur, le nouveau pick-up Gladiator. En avant pour les démonstrations !

Les véhicules apparaissent sous nos yeux, sortant par magie de la structure du podium géant au travers d’une fumée embellie par le light show. Le Wrangler et le Gladiator circulent devant nous et gravissent les quelques obstacles présents, démontrant aisément leur agilité. Il n’en fallait pas plus pour susciter chez les journalistes l’envie irrésistibles de tester les bêtes à quatre roues. 

Capture d’écran 2019-08-22 à 15.53.50

De nombreux collectionneurs sont arrivés au volant de leur Jeep historiques, tandis que le Grand Cherokee de la gamme actuelle trônait fièrement devant les pics des Dolomites. Photos © Isabelle Guignet.

Gladiator, la vedette du Jeep Camp

Notre cœur s’est épris pour le nouveau pick-up de la marque, le Gladiator. Avec ses 5,5 mètres de long et sa benne impressionnante (genre de carrosserie qu’on n’avait pas vu depuis les années 80 chez Jeep avec le Comanche), le Gladiator Rubicon a de quoi séduire. Dévoilé au Salon de l’automobile de Los Angeles en 2018, le nouveau joujou signe le retour de la marque américaine sur le segment des pick-up, s’appuyant sur un riche patrimoine. 

Maître du hors route, le Gladiateur Rubicon, avec son système 4×4 Off-Road+, est spécialement conçu pour les aventureux en quête des sentiers capricieux : franchir les rochers, la boue et le sable devient un plaisir. Nous l’avons testé : sur une pente montante de 30 à 55 degrés, le véhicule n’a jamais cédé son avancée (contrairement à notre sang-froid, parfois), et s’est adapté, mètre après mètre, roue par roue, à ce que le chemin imposait. Avec ses pneus TT 33 pouces procurant une performance supérieure pour ce genre de terrain à franchir, il offre une garde au sol de 282 mm. De plus, le système Off-Road+ règle automatiquement les paramètres du papillon d’ouverture des gaz, de la transmission et du système d’antidérapage en fonction du terrain. Un véritable jeu d’enfant. 

190710_Jeep_New-Jeep-Gladiator_02

Attendu en Suisse en 2020, le Gladiator montre des aptitudes déconcertantes eu égard à ses 5,5 m de long. Photo © Jeep.

En son cœur, c’est un moteur V6 Pentastar 3,6 L à VVT qui ronronne, avec un couple de 260 Ib-pi pour les 285 ch disponibles. De quoi supporter les 730kg possibles chargeables à l’intérieur du véhicule et les 3’500 kg remorquables. Quand nous vous disions que c’était une bête ! 

Sa caisse en acier a également l’avantage d’offrir de grandes sensations de liberté, avec son toit ouvrant… une capote souple Sunrider, sans fermeture à glissière, pouvant être facilement ôtée. Enlevez les 4 portes et rabattez le pare-brise, et voilà l’entier du véhicule ajouré pour mieux apprécier la nature qui vous entoure. 

Fabriqué dans l’usine de Toledo en Ohio, le nouveau Gladiator sera commercialisé par chez nous, dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). courant 2020. Il faudra s’armer de patience pour pouvoir s’amuser en forêt avec ce joujou robuste et surprenant.

– Isabelle Guignet 

190715_Jeep_Camp-Jeep-2019_16 190712_Jeep_Camp-Jeep-2019_08 190710_Jeep_New-Jeep-Gladiator_12 190710_Jeep_New-Jeep-Gladiator_21

Écrit par Isabelle Guignet

Beauty Monthly #06/09

Eté indien chez Ferrari: deux nouvelles Spider dévoilées